Accueil | Avertissement contre la fraude | Langue:
icon
j k
Aujourd'hui: Vendredi 18 Avril 2014

Chargé de Programme (APSA-SP)

(1 Poste)

Recrutement Internacional
  • DĂ©partement: Bureau du Président

  • Direction: Fonds de la Paix de la CEDEAO

  • Grade: P3

  • Salaire annuel: USD 36,901 - USD 44,469

  • Superviseur: Gestionnaire Fonds de la CEDEAO pour la Paix

  • RĂ©fĂ©rence: ECW-COMM/REC/EPF-P/003/2012

  • DurĂ©e: Deux (2) ans - jusqu'en dĂ?Â?Ă?©cembre 2014

  • Lieu d'affectation: Abuja, Nigeria

  • Date de Fermeture: 11 FĂ©vrier 2013

En mai 2011, la Commission de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO : www.ecowas.int) s’est engagée, en collaboration avec d’autres Communautés Économiques Régionales (CER), dans la mise en œuvre du programme d’appui à l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA) avec le soutien de la Commission de l’Union Africaine et de l’Union Européenne, dans le cadre de l’Architecture africaine de paix (APF).

L’APSA a pour objectif de promouvoir la paix et la sécurité en Afrique, notamment à travers la prévention, la gestion des conflits et la consolidation de la paix ainsi que le renforcement des capacités.

L’APF est financée par le 10e Fonds Européen de Développement. Dans le cadre de l’APSA, la Commission de la CEDEAO bénéficie de deux projets, notamment le Programme d’appui à l’APSA (APSA-SP) jusqu’en décembre 2014 et l’Appui de l’UE aux Instituts africains de formation/Centres d’excellence en matière de formation (TI-TCE). Les dates d’achèvement prévues pour les deux projets sont respectivement le 31 décembre 2014 et le 31 janvier 2013.

En vue d’accélérer la mise en œuvre de l’APSA, la Commission de la CEDEAO recherche des personnes qualifiées pour occuper des postes.

Le chargé de Programme a pour mission de surveiller, de soutenir les acteurs et de produire des rapports sur la mise en œuvre du projet. Il est en outre chargé de regrouper et d’évaluer les données, de les mettre à la disposition du projet et de ses acteurs, ainsi que de produire des rapports cohérents et détaillés sur le projet.


Tâches et responsabilités

Il ou elle aura à assumer les responsabilités spécifiques ci-après :

  • Assurer le suivi de la mise en œuvre du projet en tenant compte des indicateurs mesurables en matière de rendement, de résultat et d’impact ;
  • Travailler en liaison avec tous les acteurs concernés par la mise en œuvre des projets, assurer le suivi des actions, fournir des informations et des conseils pouvant aider à améliorer l’impact et la rentabilité du projet ;
  • Initier les activités nécessaires à la bonne mise en œuvre du projet
  • Assurer la gestion des informations relatives au projet et transmettre les demandes internes et externes aux parties concernées ;
  • Conduire des visites de terrain et communiquer avec les acteurs ;
  • Participer aux réunions avec les acteurs des projets ;
  • A la fin de chaque projet, veiller à l’élaboration du Rapport d’achèvement de projet (RAP) suivant les directives de la Commission de l’UA sur le contenu et le format ;
  • Assurer toutes autres tâches qui lui seront confiées par le Responsable du Fonds de la CEDEAO pour la paix.

Qualifications / Expériences

  • Être titulaire d’au moins une Licence dans des domaines liés à la prévention des conflits, au maintien de la paix, à la reconstruction post conflit ou au développement socioéconomique;
  • Justifier d’un minimum de 5 années d’expérience professionnelle en suivi, évaluation et rédaction de rapport de projet ;
  • Posséder d’excellentes compétences (écrite et orale) dans l’une des langues officielles de la CEDEAO (Anglais, Français, Portugais). La connaissance pratique de l’une des deux autres langues serait un atout ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (au minimum MS Office-Word-Excel-PowerPoint) ;
  • Avoir d’excellentes compétences en matière de gestion analytique et organisationnelle et de bonnes aptitudes pour les relations interpersonnelles. Une expérience similaire au niveau international serait un atout ;
  • Être en bonne santé, être capable de travailler sous pression dans un environnement multiculturel complexe, régi par les règles diplomatiques ;
  • Être habitué à effectuer des voyages de courte durée dans divers pays ;
  • Posséder la capacité d’analyser des situations complexes, de formuler des propositions et d’élaborer des rapports.

Compétences

  • Professionnalisme : Connaissance des politiques relatives au conflit, aux opérations post conflit, au maintien de la paix ; capacité d’identifier, d’analyser et de participer à la résolution de problèmes ; faire preuve de jugement dans le cadre de l’exécution des tâches assignées, planifier le travail et gérer plusieurs priorités à la fois ; être consciencieux et efficace, veiller au respect des engagements, notamment en ce qui concerne les délais et produire les résultats attendus ; être motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles ; se montrer persévérant devant les problèmes complexes ; garder son calme même dans les situations stressantes. Planification et organisation : capacité avérée à travailler sous pression et à faire bon usage des ressources limitées dont il dispose.
  • Travail d’équipe : Capacité à travailler efficacement, par-delà les barrières organisationnelles et nationales ; capacité à établir et maintenir de bonnes relations de travail dans un environnement multiculturel et multiethnique sensible et respectueux de la diversité ; capacité avérée à collaborer avec les collègues pour atteindre les objectifs de l’organisation.
  • Communication : Excellente capacité de communication (écrite et parlée en Français, en Anglais ou en Portugais), et de rédaction / révision de divers rapports.

Age

Le candidat ne doit pas avoir 50 ans ou plus au moment du recrutement et doit être un citoyen de l'un des Etats membres de la CEDEAO.

Langue

Parler et lire couramment une des langues officielles de la Commission, l'anglais, le français et le portugais. Une connaissance pratique de l'autre serait un avantage.