Avertissement contre la fraude | Nous contacter | Langue:
icon
j k
Travailler pour la Commission
image

La Commission de la CEDEAO, ancien Secrétariat Exécutif transformé en Janvier 2007 vise à mettre en oeuvre la vision, la mission et les objectifs de la CEDEAO en tant que groupement régional de quinze (15) Etats membres de l'Afrique de l'Ouest. Son siège est basé à Abuja au Nigéria. Il est dirigé par un président, assisté par d'un vice-président et de commissaires fournissant le leadership de cette nouvelle orientation. En tant que Commission, elle est reconnue comme une institution multilatérale composée de personnel professionnel ayant le statut diplomatique, soutenu par le personnel général, tous chargé de réaliser la mission, la vision et les objectifs fixés dans le cadre des Protocoles de la CEDEAO. La Commission est regroupé en départements et directions comprenant diverses origines culturelles, ethniques, nationales, professionnelles, pour aider à la réalisation du mandat de la CEDEAO.

Vision

Créer une région sans frontière, paisible, unie et prospère, basée sur la bonne gouvernance, et où les gens ont la capacité d'accéder et exploiter les énormes ressources à travers la création d'opportunités pour le développement durable.

Mission

Promouvoir la coopération et l'intégration, conduisant à la création d'une union économique de l'Afrique de l'Ouest afin d'élever le niveau de vie de ses habitants, améliorer et maintenir la stabilité économique, favoriser les relations entre les Etats membres et contribuer au progrès et au développement du continent africain

Dispositions Institutionnelles

Dans le cadre de son processus de renouvellement et du renforcement de ses capacités, la CEDEAO est engagée dans la mise en oeuvre des programmes essentiels et stratégiques qui permettront d'accroître la cohésion existante et d'éliminer progressivement les obstacles identifiés et existants à la pleine intégration. De cette façon, les 250 millions de citoyens peuvent l'approprier de telle sorte que, nous puissions réaliser notre nouvelle vision de passer d'une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples d'ici 2020.

Ainsi de nouveaux arrangements institutionnels sont nécessaires quand une organisation ou une région adopte une vision et ceci devrait être une réponse au nouveau mandat. L'adoption d'une vision de la CEDEAO nécessite une révision du traité, mais aussi de l'arrangement institutionnel comme une question d'urgence. Cela permettra de renforcer la coopération et la coordination, de repositionner la région et répondre aux questionset problèmes émergents.

Directions et fonctions

Direction de la Plannification Stratégique: a été mis en place sous le Bureau du vice-président de la Commission de la CEDEAO pour élaborer un mécanisme pour assurer la formulation d'une stratégie sous-régionale pour la mise en oeuvre de l'intégration régionale et du développement dans le cadre du NEPAD

Direction du Secteur Privé: a été créée dans le cadre du plan stratégique régional avec le mandat de fournir le soutien adéquat aux infrastructures et à l'entrée des politiques nécessaires pour assurer la compétitivité régionale et nationale ainsi qu'à l'environnement des affaires propice à soutenir un investissement régional, de fournir l'infrastructure de base économique et technologique, l'éducation et le développement des compétences, l'entreprenariat et le développement des entreprises, l'innovation et la créativité.

Direction de l'Alerte Précoce: a été créée à partir du plan stratégique régional en tant que mécanisme proactif pour le changement. Il se penche sur la prévention, la gestion et la résolution des conflits assurant ainsi la stabilité et la sécurité nécessaires pour un développement durable.

Direction du Maintien de la Paix et de la Sécurité Sous-régionale: a la responsabilité de mobiliser les ressources et de renforcer les stratégies nécessaires pour remplir le mandat de maintien de la Paix et de la stabilité et de la sécurité dans la région dans un contecte de bonne gouvernance et de justice comme une base de développement durable. En parfaite concordance avec l'alerte précoce, cette direction cherche à découvrir les causes sous-jacentes de conflit, mettre fin à des conflits en cours, empêcher l'apparition d'anciens et de nouveaux, et assurer l'efficacité des interventions post-conflits.

Direction des Transports et Communications: a le mandat de promouvoir la coopération entre les Etats membres pour le développement d'infrastructure régionale viable. Cela se fait en améliorant la rentabilité du transport inter-États; l'amélioration des procédures de facilitation des transports et des règlements, la promotion qualitative des services de télécommunication fiables et compétitifs.

Direction de l'Industrie et Mines: a la responsabilité de l'élaboration d'une politique harmonisée et une stratégie pour le développement des industries et des mines dans la région. Ceci est réalisé par le développement de politiques industrielles régionales, l'élaboration des plans d'action d'exploitation minière, favoriser la concurrence et encourager l'innovation, la recherche et le développement afin d'assurer l'efficacité technique, de maintenir des normes de qualité internationales, augmenté des produits, la promotion de partenariats industriels et de la compétitivité dans la région.

Direction du Commerce: a la responsabilité de promouvoir l'intégration du commerce, du travail et la mobilité des capitaux. Ceci est fait en facilitant la croissance du commerce intrarégional grâce à la création d'une union douanière favorisée par la convergence des politiques, l'élimination des pratiques anticoncurrentielles et de documentation du secteur informel, en facilitant une concurrence accrue dans le secteur productif et les transactions transfrontalières, et la promotion de la mise en oeuvre de protocoles relatifs à la libre circulation des personnes, des capitaux, des biens et services, et les droits d'établissement.

Direction du développement du Genre/Jeunesse/Sport/Société Civile: a le mandat de fournir une orientation pour la promotion du développement humain comme un instrument de réduction de la pauvreté. Cela se fait en favorisant le développement des infrastructures et services sociaux dans les secteurs de la santé et l'éducation; la promotion de l'égalité des sexes, la parité, l'autonomisation des femmes et des jeunes, le développement du sport, la promotion de politiques existantes et les protocoles relatifs au traffic des humains et de drogue, du travail des enfants et de blanchiment d'argent.

Direction de l'Agriculture et du développement rural: prépare les outils pour donner une impulsion au développement agricole régional et assurer la pérennité de l'environnement de base de la production. Cela se fait par la contribution au développement durable, la gestion rationnelle des ressources naturelles, la protection de l'environnement, la fourniture de ressources de gestion en eau équitable et efficace pour assurer la durabilité de ses usages, la fourniture d'un appui pour les efforts visant à accroî tre la production agricole pour la sécurité alimentaire et l'atténuation des crises alimentaires découlant de catastrophes naturelles, les ravageurs, des évolutions économiques défavorables et d'autres chocs.

Direction de l'Education et de la Culture s'occupe de l'harmonisation des politiques éducatives qui se préparent adéquatement les jeunes pour des carrières professionnelles de leur choix qui leur permettrait d'obtenir un emploi n'importe où dans la région, les politiques qui permettraient d'améliorer les connexions entre les établissements d'enseignement et de l'industrie pour améliorer la créativité et l'innovation; des politiques qui permettront d'établir des centres régionaux d'excellence dans l'enseignement et de recherche de compétences dans les affaires, les TICs, l'Ingenierie pour former et recycler les intellectuels régionaux, des politiques qui favorisent les échanges universitaires au sein de la région à la fois des étudiants et professeurs, des niveaux et des politiques qui permettront d'assurer la promotion et la protection des savoirs autochtones par des droits de propriété intellectuelle.

Direction de l'Environnement et des Ressources en Eau: traite de la promotion des ressources naturelles et la gestion de l'environnement par la mise en oeuvre des conventions régionales et internationales, des traités et accords; programmes régionaux de développement, de formation et de recherche en matière de gestion des ressources naturelles. D'autre part le développement du capital humain en offrant un environnement socio-économique sain où les enfants et les jeunes femmes se développent ont un accès égal aux ressources et aux opportunités.

Direction des Douanes: a le mandat de mettre en oeuvre des politiques qui mèneraient à la réalisation d'une région à l'échelle de fonctionnement de l'union douanière mise en oeuvre efficace de la CEDEAO Tarif Extérieur Commun (TEC) et l'élimination complète des nombreux autres obstacles non tarifaires au commerce intra-CEDEAO.

Direction de la Communication: a le mandat de sensibiliser les citoyens des différentes Institutions de la CEDEAO, de leurs mandats, des critères de rendement et d'impact. Cela implique la communication à grande échelle et campagne de sensibilisation doit être initié et soutenu dans toute la communauté.

Direction de l'Energie: a le mandat de mettre en oeuvre des politiques sur l'énergie pour la réalisation d'un marché régional de l'énergie dynamique, basée sur des sources d'énergie traditionnelles et renouvelables.Cela implique le repositionnement du Système d'Echanges d'Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) pour garantir l'efficacité de production régionale d'énergie, la transmission et la distribution.

Direction du Tourisme et de la libre circulation: a le mandat d'aider la région à opérer dans un marché unique régional ouvert et intégré dans lequel les ressources, les personnes, des biens et services peuvent se déplacer librement et sans entrave; un environnement régional favorable dans lequel les politiques économiques et sociales sont harmonisées et des transactions effectuées dans une monnaie au sein d'un marché financier intégré et traduire dans la réalité de la CEDEAO des peuples".

Direction de la Surveillance multi-latéral: vise à renforcer le mécanisme multilatéral de surveillance pour la convergence des politiques macroéconomiques, la réalisation d'études spéciales sur la surveillance multilatérale et d'autres questions de développement socio-économique pour aider à la préparation des états de position et notes d'orientation sur l'intégration régionale; renforcement de la capacité par la formation et de recherche pour les politiques macroéconomiques politiques, la conception, l'analyse et la gestion.

Direction des Affaires Politiques: a la responsabilité d'améliorer la gouvernance et la création d'institutions démocratiques pour le déroulement équitable d'élection, le maintien du droit, et le respect des droits de l'homme; renforcer les institutions concernées par la formation, la réorientation du dialogue, et les instruments examen par les pairs, la promotion de ratification rapide et la mise en oeuvre du protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, la promotion de l'harmonisation du processus électoral.

Direction des Affaires juridiques: élabore un cadre réglementaire pour un environnement commercial concurrentiel, harmonise les lois sur les entreprises, et mettre en oeuvre les lois commerciales harmonisées.

Direction des Relations Extérieures: a pour but d'améliorer la visibilité par une meilleure interaction avec les partenaires au développement afin de s'assurer que les plans et programmes de la CEDEAO ont de la profondeur en termes de contenu pragmatique, la couverture et le financement; établir un mécanisme de transparence dans la gestion des ressources pour le projet de la région, et faciliter la conclusion de l'accord conjoint des finances (JFA) en vue d'instituer un arrangement budget approprié de soutien.

Direction des Ressources Humaines: a pour fonctionn d'améliorer les compétences techniques et analytiques du personnel dans tous les domaines pertinents en vue de créer une base de connaissances de la Commission de la CEDEAO; identifier les capacités existantes et des lacunes de compétences et de déterminer les exigences de capacités institutionnelles et humaines nécessaires à la mise en oeuvre effective et efficace des mandats; assurer le recrutement et la rétention de personnel qualifié, compétent et discipliné avec la culture de l'excellence et du professionnalisme à travers un processus de recrutement systématique et transparent, de développer un programme de formation approprié et durable pour répondre aux besoins en compétences, et d'instituer un mécanisme de transfert de compétences par le biais d'assistance technique et des services de conseil pertinents.

Direction de l'Administration Générale: assure un milieu de travail adéquat et optimale (espace de bureau et équipement) pour un bon fonctionnement de la Commission de la CEDEAO.

Direction des Finances: travaille à la réforme ela codification des procédures de budgétisation, de la finance et de la comptabilité afin de promouvoir un sens plus élevé de transparence et de reddition de comptes.

Direction du Centre Informatique Communautaire: se charge de la mise à niveau et des mises à jour des installations existantes à un système d'information d'entreprise (EIS) de classe mondiale , (infrastructure informatique, bibliothèque d'archivage, processus de documentation, de diffusion et de la sécurité du système), pour augmenter l'échange et la productivité.

Direction des Conférences et Protocoles: a la lourde responsabilité de la gestion des conférences et des procédures du protocole de la Commission de la CEDEAO. Il est composé de quatre éléments clés qui sont: la coordination des réunions, ce qui implique également la traduction et l'interprétation, la gestion des voyages, la gestion des infrastructures et le renforcement des capacités.

Direction de la Recherche et des Statistiques veille à la collaboration, la coordination et la synergie entre les Etats membres, les institutions de la CEDEAO et d'autres organismes régionaux; établir des liens entre les institutions de la CEDEAO et les institutions de recherche et de la politique d'internaliser la vision de la région et intégrer les résultats de la recherche dans la politique; Soutenir les institutions régionales pertinentes dans les conduite d'études et de recherche dans des domaines contemporains et des résultats de recherche traditionnels dans la politique, le renforcement des capacités des États membres pour la coordination efficace et la mise en oeuvre des politiques de la CEDEAO et des programmes au niveau national.

Direction des Affaires Sociales et Humanitaires: a pour but de faciliter des réponses rapides et en temps opportun aux urgences et aux catastrophes; fournir des secours aux victimes de catastrophes et d'urgences, et faciliter le renforcement de la capacité de gestion efficace et efficiente des urgences et des catastrophes dans la sous-région.

Le candidat à la recherche d'un poste à la Commission de la CEDEAO, doit posséder une combinaison de compétences, attributs et comportements qui sont directement liés aux fonctions ci-dessus mentionnés pour une bonne une performance au poste.

Efficacité, diversité, participation, transparence, intégrité, honnêteté, professionnalisme et excellence sont les valeurs fondamentales partagées par toutes les professions au sein de la Commission de la CEDEAO.

Si vous incarner ces valeurs, alors c'est l'endroit pour vous et votre carrière.

Liens Utiles
 
image Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Twitter et recevez des informations flash et des alertes sur nos postes vacants.